L’Afp fête ses 18 ans d’existence dans un contexte de malaise né des investitures de Benno bokk yaakaar. Mais, le parti de Niasse vaut-il encore son poids de 2012 qui lui avait conféré le Perchoir et ses 12 députés?, s’interroge Le Quotidien. Avec la crise au Parti socialiste et la non-candidature d’un socialiste en 2019, le Ps de Tanor a mis la barre haut pour mériter le Hcct et ses 17 candidatures de Bby aux Législatives prochaines, poursuit la même source.

Mais, les hommes de Moustapha Niasse ont-ils raison de broncher? 5 ans de compagnonnage avec le président Macky Sall, et l’espoir se rapproche du désespoir. Après le départ de Malick Gakou, Mata Sy Diallo et autres, c’est une autre rébellion que Moustapha Niasse ne semble plus contrôler qui se manifeste. C’est que les choix dictés par son secrétaire général laisse croire à une dissolution de fait du parti dans la coalition Benno bokk yaakaar. Et entre-temps, indique la même source, certains de ses alliés de Benno siggil senegaal ont soit gelé leurs activités ou tout simplement mis fin à leur compagnonnage. De sorte que le parti de Niasse sur la balance de Bby ne pourrait en aucun cas être si lourd pour mériter l’équivalent du quota du Ps de Ousmane Tanor Dieng (17 députables), analyse Le Quotidien.

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here