Les ouailles du Président Macky Sall ancrées dans leurs convictions que ce dernier est habitué à menacer les contrevenants à ses directives, sans pour autant passer à l’acte, vont cette fois-ci déchanter terriblement. Principalement, ceux qui expriment avec véhémence leur courroux depuis la publication des listes des investis aux élections législatives.
Le Président de l’Alliance pour la République (Apr) et de la coalition au pouvoir, Bennoo Bokk Yakaar, qui a commencé à sévir il y a deux semaines avec le limogeage du Directeur de la Construction au ministère de l’Urbanisme, vient encore de frapper. Cette fois-ci, c’est au cœur même de la Présidence de la République que son glaive s’ est abattu, foudroyant un Conseiller spécial et un Chargé de Mission, tous deux leaders de partis de la mouvance présidentielle, habitués aux sorties au vitriol défiant l’autorité du Président Macky Sall.
Le premier est Maguette Ngom, syndicaliste et leader du parti Nida (Nouvelle intelligence pour le développement de l’Afrique). Le second est Ansoumana Danfa du Mouvement pour l’action et la citoyenneté (Mac/Authentique).

Et selon les sources de Dakaractu, le Président Macky Sall n’en a pas fini avec les adeptes du «porter presse» de son camp. Il nous revient que trois figures de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) sont dans sa ligne de mire.

Il s’agit de la Coordinatrice de la Cojer, par ailleurs Directrice générale de l’Agence de la Case des Tout-petits qui a béni et aidé l’agitation au sein de la Cojer à la suite de la publication des listes des investis aux Législatives, le week-end dernier. Thérèse Faye ne serait d’ ailleurs plus en odeur de sainteté auprès de son leader depuis quelques temps. À preuve, la subvention allouée à la Cojer a été suspendue.

Les deux autres jeunes ciblés, qui risquent de payer cher la prochaine moindre incartade, sont des Chargés de Mission à la Présidence de la République. Babacar Lô Ndiaye de Kaolack, qui s’est fendu d’une déclaration, la semaine dernière, et Amadou Niang de Biscuiterie, auteur d’une tribune publiée aujourd’hui dans Dakaractu intitulée : «Mr. le Président, la Cojer absente des investitures pose un problème. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here